Bordeaux-Mériadeck - Les résidences

Selected for Google Maps and Google Earth

Comments (2)

fra64pau on July 22, 2010

Mériadeck était auparavant un vieux quartier populaire mais sordide. Maintenant c'est une montagne de béton sur plusieurs étages dont la terrasse intermédiaire qui enjambe les rues en dessous, est quasiment vide le jour et complètement déserte durant la nuit.

Maryse Trezy on July 25, 2010

fra, j'ai déjà eu l'occasion de te dire à quel point j'appréciais tes commentaires, toujours fort bien documentés mais là, non ... pas un seul Bordelais ne te laissera dire que Mériadeck "avant" était un quartier sordide !

Je connais bien ce quartier, j'y vis … et pas à moitié : j'y travaille et j'y habite, ce qui fait que je vis sur les terrasses et que je descends très peu dans la rue en dehors des week-ends et des vacances …

Mais bref … revenons-en au Mériadeck d'avant. Certes, c'était le quartier des "lampes rouges", des "filles de joies" et des marins (et donc de "bars à"), mais l'atmosphère générale n'en était pas moins pittoresque et bonne enfant ... sûrement plus en tout cas que celle qui gravite autour des Zahia du 21° siècle ...

De plus, réduire Mériadeck à ça, c'est aussi gommer toute la faune qui grouillait autour faite de "4 saisons" (les "Jouvence" de l'époque), de chineurs, de petits métiers, c'est aussi éliminer son décor fait de petites échoppes et de petits "cafés" qui affichaient leurs menus en lettres peintes sur les vitrines (et sans faute d'orthographe s'il te plaît ce qui se fait rarissime), ses "casse-croûte à toute heure", ses "grattons chauds tous les samedis", son "boudin de ménage", ou encore ses "saucisses au vin blanc".

Mais Mériadeck, c'était aussi une vie qui s'agitait autour de sa fontaine ou de son lavoir en parlant le "Bordeluche", c'était aussi une "commune libre" dont la vocation principale était d'organiser, à travers son "Comité des Fêtes", les fêtes du quartier.

Mériadeck, c'était un des 2 coeurs (le second étant les "Capus") qui palpitait dans le "vrai" Bordeaux, celui des petites gens, à la fois si près et si loin des beaux hôtels particuliers du cours d'Albret.

Mériadeck, c'était un quartier où, dit-on, les expropriations ont entraîné des suicides (mais là, j'ignore si c'est vrai ou si on est dans la "légende urbaine") dans les années 70 quand il fallut le raser pour faire ce que nous y voyons maintenant …

Amitiés

Maryse

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo taken in Saint-Bruno - Saint-Victor, Bordeaux, France

Photo details

  • Uploaded on July 19, 2008
  • © All Rights Reserved
    by Maryse Trezy
    • Camera: Panasonic DMC-TZ3
    • Taken on 2008/06/21 12:36:14
    • Exposure: 0.002s (1/640)
    • Focal Length: 4.60mm
    • F/Stop: f/3.300
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • Flash fired

Groups