Entrée du château de Gaillon

Selected for Google Maps and Google Earth

Construit sur les bases d'une place forte du XIIè siècle, le château de Gaillon fut considéré au XVIè comme le plus beau château de France. Précurseur des châteaux de la Loire, il tomba dans l'oubli après avoir été ruiné à la Révolution.

Devenu propriété perpétuelle des évêques de Rouen en 1262, il faudra attendre 1454 pour que l'archevêque Guillaume d'Estouteville entreprenne d'importants travaux d'embellissement en faisant notamment construire le pavillon d'entrée que montre cette photographie.

Malgré l'importance des travaux entrepris par cet archevêque de la fin du XVè siècle, c'est à son successeur Georges d'Amboise que nous devons, à partir de 1502, les travaux les plus importants, ceux qui transformèrent radicalement cet austère château moyenâgeux en une somptueuse demeure d'inspiration italienne introduisant pour la première fois en Normandie, mais aussi en France, ce qui deviendra le style Renaissance. Gaillon devint dès lors une sorte de référence esthétique reconnue jusqu'en Italie et qui influencera l'architecture durant tout le XVIè siècle. Il inspira notamment le château de Blois et à sa suite, tous les châteaux de la Loire.

L'homme de cette "renaissance", Georges d'Amboise, fut non seulement archevêque de Rouen mais aussi cardinal, premier ministre de Louis XII, légat de France, faillit devenir Pape et participa même activement aux guerres d'Italie pour la conquête du duché de Milan à la tête duquel il fit installer son neveu. Un personnage très puissant et ambitieux donc qui ramènera d'Italie un goût exclusif pour ce nouveau style artistique qui s'épanouira rapidement après lui sous l'impulsion de François 1er, lui-même amoureux de l'Italie et qui connaissait bien Gaillon pour y avoir séjourné dans sa jeunesse.

Pour embellir le château, Georges d'Amboise fit appel à des architectes français qu'il fit venir de sa Loire natale mais pour la quasi totalité des sculptures et des ornements, il fit appel à des artistes italiens qu'il fit travailler en étroite collaboration avec des artisans rouennais.

Voir une représentation du château de Gaillon au XVIè siècle.

C'est la Révolution qui provoqua la ruine de cette merveille architecturale. Tout d'abord pillé puis transformé en carrière de pierre, le château devint une prison pendant tout le XIXè siècle. En 1902, c'est l'armé qui l'occupa jusqu'en 1925 où il fut vendu aux enchères. Ce n'est qu'en 1970 que l'état le racheta et entreprit sa restauration. Les nombreux vestiges disséminés un peu partout dans le monde et notamment la porte monumentale conservées pendant un siècle à l'école des Beaux-arts de Paris sont progressivement réinstallés dans le château qui ne pourra malheureusement jamais retrouver son intégrité.

Voir plus d'informations sur Wikipedia et sur Châteaux de France

Ma série sur le château de Gaillon


TOUTES MES PHOTOS EN UNE PAGE

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Comments (16)

Arma Angers on June 28, 2008

magnifique Michel ! en effet, pas bête les petits cœurs. il faudra que je revienne explorer les tiens plus en détail, et il se pourrait bien que j'en mette quelques-uns chez moi :)

M Chéron "NO VIEW !!… on June 28, 2008

Bonjour Armagnac, pense que si mon idée se développe, le jour viendra où nous pourrons tous explorer nos petits cœurs ♥♥♥♥♥ ! Ça promet d'être tout-à-fait charmant :)) amitiés, Michel

PS: j'ai enfin la VF de ce que tu sais !

Arma Angers on August 29, 2008

guidé par les ♥♥♥♥♥ de ta nouvelle signature-concept j'arrive de nouveau ici, cette photo m'aimante. je vais donc lui décerner une *d'or "de fait", elle l'a bien gagné.

M Chéron "NO VIEW !!… on August 30, 2008

Je l'ai prise avec mon bridge en passant l'objectif à travers un grillage sans recul. Cette image est donc le résultat d'un assemblage de 4 photos, une technique sans laquelle l'image de cette superbe façade aurait tout simplement été impossible avec mon 28mm de l'époque. Merci pour cette nouvelle étoile ami Armagnac ! ;-)

Bernard Chombart on August 30, 2008

Je mets aussi une éroile et des ♥♥♥♥♥ ! J'aime émormément toutes vos photos. Y a-t-il dans votre famille un ancien élève de l'école Fénelon d'Elbeuf, par hasard ? Il y avait un Chéron dans ma classe (vers 1955).

M Chéron "NO VIEW !!… on August 30, 2008

Et bien non, pas que je sache, mais, étant originaire de cette région ça aurait pu, et j'enseigne moi-même à St Aubin Lès Elbeuf. Merci en tous cas pour l'étoile et les compliments.

Cordialement,

Michel Chéron

Alexander Nikolov on June 17, 2009

wonderful! ys

Pom' Angers on December 7, 2009

salut Michel ! en voici une autre, qui se rappelle à ton bon souvenir en faisant son arrivée dans le happy few club des 2000 :)

M Chéron "NO VIEW !!… on December 7, 2009

Par les temps qui courent l'évènement mérite d'être souligné. Je me souviens qu'à l'époque, elle remonta souvent et pendant longtemps dans ma colonne de commentaires !

Pom' Angers on December 7, 2009

elle le mérite amplement, et se voit attribuer une YS de maturité !

M Chéron "NO VIEW !!… on December 7, 2009

Merci Pom' ! Dommage que je puisse plus étoiler la tienne, c'est déjà fait depuis longtemps ! ;)

La Cevenole on October 4, 2010

très belle photo

M Chéron "NO VIEW !!… on October 4, 2010

Merci La Cevenole

M Chéron "NO VIEW !!… on October 16, 2012

Thank you Johnny

Yane LB on November 14, 2012

L'évêque de Rouen était mieux logé que celui d'Avranches.

L2

M Chéron "NO VIEW !!… on November 14, 2012

Il faut avouer Yane, que le "saint homme" savait vivre très au dessus de ses paroissiens...

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo details

  • Uploaded on June 29, 2007
  • © All Rights Reserved
    by M Chéron "NO VIEW !!…
    • Camera: NIKON E5000
    • Taken on 2003/04/23 11:22:26
    • Exposure: 0.003s
    • Focal Length: 7.10mm
    • F/Stop: f/7.100
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash

Groups