Dolmen de Saint Priest la Feuille, dit "La pierre folle", Creuse

Selected for Google Maps and Google Earth

Comments (15)

∙Didier∙ on May 17, 2010

Trüs belle prise de vue, on dirait que le dolmen est coiffé

Amitiés didier

MAYAAMON on May 17, 2010

TRES BELLE PHOTO. MAYAAMON.

ღ Dominique Rolland on May 17, 2010

* Adorable et Jolie *

Amitiés

Domi

Pierre Durand on May 18, 2010

Très beau dolmen Jean-louis, et belle série de mégalithes de la Creuse et de la Haute-Vienne. Dans l'imaginaire de chacun, nous pensons que seulement en Bretagne se trouvent de tels monuments ...mais non, la france en est couverte et particulièrement le 'centre'! Merci pour le partage ! Amitiés du Lot voisin.

Pierre

kurt Oblak on May 20, 2010

Einmalig schöne Perespektive,gruß KURT

bettyzimmermann-matt… on May 20, 2010

Magique ce dolmen qui me fait penser à un gigantesque champignon. Comme le dit Pierre Durand ci-dessus, on croit généralement que ce genre de monument est plutôt l'apanage de la Bretagne. A tort. Il n'y a pas longtemps que je le sais...

Pierre folle, pourquoi? Il y a certainement une légende à la clé. Si vous avez le temps, ou de m'indiquer un lien...

Merci pour le partage. Cette photo est très belle, aussi à cause du ciel menaçant.

Amicalement,

betty

Jean Louis Capdevill… on May 21, 2010

Betty voici une des légendes attachées à ce dolmen: Blaise Pincenault est un beau gars de vingt quatre ans, joyeux buveur, enjôleur et joueur de vielle. Un soir de Saint Laurent, jour de fête de Saint Priest la Feuille, regagnant son village, il rencontre près du dolmen de la « Pierre Folle », d’horribles fantômes sous la forme de sept êtres étranges vêtus en blanc. Les fantômes, qui dansent une sarabande autour du dolmen, se transforment bientôt en sept jeunes filles, belles comme le jour, dont l’une, plus belle encore que ses compagnes, fixe le musicien extasié. Blaise échange le baiser des fiançailles avec la séduisante apparition. Un peu plus tard au matin, des paysans découvrirent Blaise tendant les bras au dolmen. Ils le touchèrent... mais au contact le vielleux s’affala sur l’herbe : son corps était froid et rigide. Depuis, tous les habitants de la contrée n’ont garde de s’aventurer dans le voisinage de la « Pierre Folle » après la tombée de la nuit, car disent-ils : « las pucelé nous tiviau comme al avan tua quen por chéti Blaise Pincenault ». (Les vierges nous tueraient comme elles ont tué ce pauvre chéti Blaise Pincenault Amicalement. Jean Louis

bettyzimmermann-matt… on May 21, 2010

Il y a toujours quelque maléfice attaché à un dolmen ou un menhir . Merci beaucoup, Jean Louis, pour votre gentillesse. Voilà une légende comme je les aime.

Il serait sans doute bien imprudent de passer outre et de défier le sort, n’est-ce-pas ? Mais je pense que vous êtes un homme vigilant…

Amicalement de Suisse,

betty

Pierre Lapointe on May 21, 2010

L'amateur de mégalithes que je suis ne peut rester indifférent devant ce magnifique spécimen si bien mis en valeur .

Bravo Jean-Louis .

Pierre

sonjamar on May 22, 2010

Good photo.Greetings!

Michel Chéron on May 23, 2010

Intéressant dolmen aussi circulaire que bien proportionné et avec un ciel dramatique à l'avenant. Une photo très réussie Jean Louis !

7miki7 on May 23, 2010

Very interested building, good shot.

Greetings, Miki.

Parisot Martine on May 23, 2010

superbe photo pour cette histoire, amitiés, Martine

Rudy Pické on May 24, 2010

Superbe photo ! Best of !

Rol/Photo/Alsace on May 26, 2010

Ho la la.... une vraie merveille, beau travail pour avoir réalisé çà..... à l'époque... merci pour la photo.

roland

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo details

  • Uploaded on May 16, 2010
  • © All Rights Reserved
    by Jean Louis Capdevill…
    • Camera: NIKON D300
    • Exposure: 0.004s (1/250)
    • Focal Length: 62.00mm
    • F/Stop: f/8.000
    • ISO Speed: ISO200

Groups