Char Sherman M10 Chasseur de Chars, Bastogne

Selected for Google Maps and Google Earth

En 1941, le M3 half-track, surmonté d'un canon de calibre 36 de 75 mm. était l'équipement principal des divisions américaines de chasseurs de chars (Tank Destroyer). Cette arme était complètement inefficace contre les chars allemands. Un nouveau chasseur de char devint nécessaire. Il fut conçu à partir du châssis du M4A2 Sherman. On le baptisa M-10 Tank Destroyer. Il fut le premier chasseur de char complètement chenillé de l'U.S. Army et il entra en service en juin 1942. Son blindage fut aminci pour lui donner plus de maniabilité. Pour compenser la perte de protection, on lui donna des formes anguleuses sur sa caisse et sa tourelle pour dévier les coups adverses. Sa tourelle rotative était ouverte sur le dessus et abritait un canon de 76.2 mm. qui était très efficace. Le M-10 fut produit à 6,076 exemplaires entre septembre 1942 et décembre 1943. Le M-10 était regroupé en bataillon de 36 unités, accompagnés de bataillons de reconnaissance et de protection aérienne. Au début de 1945, ils furent répartis dans des formations blindées conventionnels et furent utilisés comme tel. Le concept de chasseur de char fut abandonné. Grâce à sa caisse plus basse que le Sherman et à son concept angulaire, le M-10, avec son canon de 76.2mm. donna une chance aux formations blindées alliées de s'en tirer contre les formations Panzer qui dominaient outrageusement au niveau de la puissance et de la protection de leurs blindés. Le Sherman, malgré sa vaillance ne pouvait faire face à un char Tigre, Tigre Royal ou Jagdpanther. Le M-10, lui, pouvait les affronter avec plus de chance de succès. Caractéristiques Longueur : 6,83 m Largeur : 3,05 m Hauteur : 2,57 m Poids : 33 tonnes Équipage : 5 hommes Moteur : 2 Général Motor 6 cylindres diésel Vitesse : 51 km/h Armement : canon de 76.2 mm et une mitrailleuse de 12,7 mm

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Comments (3)

dunham on May 23, 2011

En 1941, le M3 half-track, surmonté d'un canon de calibre 36 de 75 mm. était l'équipement principal des divisions américaines de chasseurs de chars (Tank Destroyer). Cette arme était complètement inefficace contre les chars allemands. Un nouveau chasseur de char devint nécessaire. Il fut conçu à partir du châssis du M4A2 Sherman. On le baptisa M-10 Tank Destroyer. Il fut le premier chasseur de char complètement chenillé de l'U.S. Army et il entra en service en juin 1942. Son blindage fut aminci pour lui donner plus de maniabilité. Pour compenser la perte de protection, on lui donna des formes anguleuses sur sa caisse et sa tourelle pour dévier les coups adverses. Sa tourelle rotative était ouverte sur le dessus et abritait un canon de 76.2 mm. qui était très efficace. Le M-10 fut produit à 6,076 exemplaires entre septembre 1942 et décembre 1943. Le M-10 était regroupé en bataillon de 36 unités, accompagnés de bataillons de reconnaissance et de protection aérienne. Au début de 1945, ils furent répartis dans des formations blindées conventionnels et furent utilisés comme tel. Le concept de chasseur de char fut abandonné. Grâce à sa caisse plus basse que le Sherman et à son concept angulaire, le M-10, avec son canon de 76.2mm. donna une chance aux formations blindées alliées de s'en tirer contre les formations Panzer qui dominaient outrageusement au niveau de la puissance et de la protection de leurs blindés. Le Sherman, malgré sa vaillance ne pouvait faire face à un char Tigre, Tigre Royal ou Jagdpanther. Le M-10, lui, pouvait les affronter avec plus de chance de succès. Caractéristiques Longueur : 6,83 m Largeur : 3,05 m Hauteur : 2,57 m Poids : 33 tonnes Équipage : 5 hommes Moteur : 2 Général Motor 6 cylindres diésel Vitesse : 51 km/h Armement : canon de 76.2 mm et une mitrailleuse de 12,7 mm

Florentine Vermeiren on May 26, 2011

Ah, le char Sherman de Bastogne! Bonne idée d'en prendre une photo Dunham. Je l'ai vu chaque fois quand nous partions vers la Suisse, -avant qu'il y eut l'Autoroute-, sans jamais s'y arrêter, tout simplement parce que le Luxembourg et son essence bon marché était notre escale habituelle. Like

Amitiés, indri

dunham on May 28, 2011

Merci Indri Bastogne vaut le détour. Veritable lieu de pélerinage pour les touristes Americain il faut attendre le départ d'un bus et faire des photos avant l'arrivé du deuxieme :o)

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo details

  • Uploaded on May 23, 2011
  • © All Rights Reserved
    by dunham
    • Camera: PENTAX K20D
    • Taken on 2011/05/18 10:42:40
    • Exposure: 0.004s (1/250)
    • Focal Length: 50.00mm
    • F/Stop: f/5.600
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash

Groups