Oyes - 14-18, Celle que J'Préfère

Selected for Google Maps and Google Earth

Brassens : La Guerre de 14-18

Depuis que l'homme écrit l'Histoire

Depuis qu'il bataille à cœur joie

Entre mille et une guerr' notoires

Si j'étais t'nu de faire un choix

A l'encontre du vieil Homère

Je déclarerais tout de suite:

"Moi, mon colon, cell' que j'préfère,

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit!"

Est-ce à dire que je méprise

Les nobles guerres de jadis

Que je m'soucie comm' d'un'cerise

De celle de soixante-dix?

Au contrair', je la révère

Et lui donne un satisfecit

Mais, mon colon, celle que j'préfère

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Je sais que les guerriers de Sparte

Plantaient pas leurs epées dans l'eau

Que les grognards de Bonaparte

Tiraient pas leur poudre aux moineaux

Leurs faits d'armes sont légendaires

Au garde-à-vous, je les félicite

Mais, mon colon, celle que j'préfère

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Bien sûr, celle de l'an quarante

Ne m'as pas tout à fait déçu

Elle fut longue et massacrante

Et je ne crache pas dessus

Mais à mon sens, elle ne vaut guère

Guèr' plus qu'un premier accessit

Moi, mon colon, celle que j' préfère

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Mon but n'est pas de chercher noise

Au guérillas, non, fichtre, non

Guerres saintes, guerres sournoises

Qui n'osent pas dire leur nom,

Chacune a quelque chos' pour plaire

Chacune a son petit mérite

Mais, mon colon, celle que j'préfère

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit

Du fond de son sac à malices

Mars va sans doute, à l'occasion,

En sortir une, un vrai délice

Qui me fera grosse impression

En attendant je persévère

A dir' que ma guerr' favorite

Cell', mon colon, que j'voudrais faire

C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit


Georges Brassens, 1962

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Comments (339)

Pom' Angers on January 8, 2012

dear Peter thank you very much for YSL. warmest regards, pom'

Pom' Angers on January 8, 2012

Gianluigia grazie della gradita visita :) ciao, pom'

Pom' Angers on January 8, 2012

thank you MArion :)

chrmt on January 11, 2012

beautiful picture, 1 like

Pom' Angers on January 11, 2012

Chrmt, Dan many thanks :)

gregor.h on February 16, 2012

Beautiful picture, beautiful colors-LIKE Greetings gregor.h

Alito_di_vento è chi… on April 21, 2012

I LIKE, bellissima !!! Ciao POM, chiara

Sebestény József on May 18, 2012

Gyönyörű kép! Csillag! Üdvözlettel: József

Pom' Angers on May 18, 2012

cher Jozsef merci beaucoup pour ces étoiles. amitiés de France, pom'

Chiara, Gregor.h merci de votre visite !

katarina1953 on January 5, 2013

Hi Pom'

Amazing composition, it is a fantastic shot with soft colors !

LIKE + YS

You have a beautiful gallery, full of great and very interesting pictures. Thank you a lot for your kind visit

Have a nice weekend, my friend

Katarina

Farid Ben on January 5, 2013

Sublime photo ! Voici une chanson berbère de Idir, tirée de son album: Les chasseurs de lumières, que j'ai traduite en français, il y a de cela quelques temps temps déjà. Le titre de la chanson est Ageggiφ= Le Coquelicot= The poppy

Un coquelicot mourut à l’aube Et Le soleil brilla sur son visage Pourquoi… ? Même s’il ne vécut qu’une journée.. C’est tout le monde qui se souvint de lui Si la faucille savait, elle n’aurait pénétré dans le champ de blé … Pour le faucher

Ahhh… même s’il est mort, il n’est jamais anéantit Car Demain…...son frère, naquit Oh… voyez-vous combien de coquelicots ont poussé Mon cœur palpita lorsque la crue, passée…. Et on se rendit compte alors que tout ce qui y Reste debout Finit par être récompensé

On ne savait lorsque l’éclair fut ? Que lorsque sa lumière déchira le ciel dans la nuit Et la montagne trembla puis…déflagra On ne sait comment, on ne sait d’ou ? Et le coquelicot s'éclipsa…, perdu ! C’est fini ! Il est parti. !. On ne sait ou ?

Ah… Les chasseurs de lumière le prirent avec eux… Ceux qui, dont la demeure est de l’autre côté de la lune Les cavaliers (chasseurs) de lumière l’escortèrent, Ceux, qui côtoient les éclairs

A La lune au miroir, ils le restituèrent Et qui, à son tour, le divulgua aux étoiles Avec qui, désormais, il subsistera Et sitôt, Il s'illumina parmi elles...nous l'avons vu ! Le pauvre !... Il avait peur qu’on l’oublie

Oh…. les étoiles transcrivirent son nom dans le ciel Oh… là ou nul ne pourra l’effacer Oh… voyez vous l’étoile la plus brillante ? Sachez que c’est elle que nous dédie le poème Oh… voyez vous l’étoile la plus éclatante ? Souvenez vous ! C’est elle qui nous dédie ce poème

Eagleyes (Farid)

Pom' Angers on January 5, 2013

James thanks for visiting !

Katarina special thanks for YSL

Farid merci beaucoup pour ce poème magnifique.

Farid Ben on January 5, 2013

Pas de quoi,Pom', tout le plaisir est pour moi. Mias je me demandais aussi pourquoi il y a es commentaires de felecitations sur l'une de mes photos? ai je gagné un prix sans le savoir? ;)

Pom' Angers on January 5, 2013

quelle photo au juste, Farid ? pour en avoir le coeur net il faut consulter le blog, où sont publiées les photos gagnantes.

Co coepi on January 20, 2013

Wonderful photo! I like it very much ;-))

Greetings from Germany, Conny

Andrei Matusov on February 13, 2013

Cool!!!

Like

Transit_PO on November 5, 2013

Wonderful composition! L&F!

Michail Bakker on May 7, 2014

Beautiful picture.... YsL and best regards from The Netherlands!

huszák on October 7, 2014

Ciao! Like!!

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Pom' Angers
Angers, France

Photo details

  • Uploaded on June 9, 2011
  • Attribution-Noncommercial-Share Alike
    by Pom' Angers
    • Camera: Panasonic DMC-TZ10
    • Taken on 2011/06/03 07:34:31
    • Exposure: 0.003s (1/400)
    • Focal Length: 25.90mm
    • F/Stop: f/5.600
    • ISO Speed: ISO80
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash

Groups