Un char AMX 13 devant le musée des troupes de marines, Fréjus

Selected for Google Maps and Google Earth

L'AMX 13 fut conçu peu après la deuxième guerre mondiale par les Ateliers de Construction d'Issy les Moulineaux. Il répondait au souhait exprimé par l'armée Française de disposer d'un char léger susceptible à la fois de mener des missions de reconnaissance et de remplir le rôle de chasseur de char. De plus le char devait être aérotransportable mais l'avion porteur a été abandonné en cours d'étude.

Doté d'un armement très puissant pour un engin de ce poids et capable de perforer 170 mm de blindage, l'AMX est resté en service près de trente ans. Ces excellentes capacités de manoeuvre et d'armement ont toutefois été obtenues au détriment de la protection Il entra en service dans l'armée Française en 1953 et fut exporté dans plus de 30 pays. Le châssis de l'AMX 13 a servi de base à toute une gamme de véhicules, tels que transporteurs de troupes blindés, canons autopropulsés de 105 mm et de 155 mm, transporteurs de mortier, ambulances et transporteurs de matériel. L'équipage se compose de trois hommes. Il n'y a pas besoin de chargeur puisque le canon est approvisionné par deux magasins à barillet de six coups et que les douilles sont éjectées automatiquement par une écoutille située à l'arrière de la tourelle. Une fois ces 12 coups tirés, le char doit toutefois quitter la zone d'opérations, pour permettre à l'équipage de recharger les magasins. La tourelle est de type oscillant.

Il y a, de plus, une mitrailleuse coaxiale de 7,5 ou de 7,62 mm et deux lanceurs fumigènes de chaque côté de la tourelle.

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo details

  • Uploaded on February 27, 2012
  • © All Rights Reserved
    by dunham
    • Camera: PENTAX K20D
    • Taken on 2012/02/21 16:38:32
    • Exposure: 0.004s (1/250)
    • Focal Length: 45.00mm
    • F/Stop: f/8.000
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash

Groups