Le pont vieux à Montauban. (Tarn et Garonne).

Selected for Google Maps and Google Earth

ARTICLE WIKIPEDIA


Fondation de Montauban

La ville de Montauban est fondée au XIIe siècle par le comte de Toulouse Alphonse Jourdain qui est en guerre contre le duc d'Aquitaine Guillaume IX. L'abbé de Montauriol est favorable au duc d'Aquitaine. Ayant acheté un très grand terrain sur le plateau dominant le Tarn, le comte décide de s'en saisir pour y créer une ville nouvelle. Elle prend le nom de Monte albanus, mont blanc, devenu Montauban. Pour protéger les nouveaux habitants des actions abusives des abbés de Montauriol et des féodaux, le comte de Toulouse leur accorde sa protection et une charte de fondation datée du 9 octobre 1144 indiquant que les habitants du lieu construiront un pont sur le Tarn. Et quand le pont sera b^âti, le seigneur comte s'entendra avec six prudhommes, des meilleurs conseillers, habitants dudit lieu, sur les droits qu'ils devront y établir, afin que ledit pont puisse être entretenu et réparé. Le coût élevé de la construction du pont dépasse les possibilités financières des habitants de la ville. La ville a acheté les terrains nécessaires à la construction en 1291.


Construction du pont

En 1304, Philippe Le Bel ordonne sa construction. Il promet une subvention pour un pont devant comprendre trois bonnes et fortes tours et s'en réserve l propriété et la garde. Pour financer les travaux, des impositions sont créées jusqu'à la fin de la construction : taxe sur tous les étrangers traversant la ville, imposition spéciale s'appliquant sur le Quercy et le Toulousain. La conception du pont a été confiée à Mathieu de Verdun et Étienne de Ferrières. Pendant 15 ans, la construction avance lentement. Le roi Charles IV envoie un de ses officiers, Mathieu de Courtjumelles, pour enquêter sur la construction et l'emploi des taxes perçues. Ce dernier fait un rapport accusant les édiles de détournement des subsides et des matériaux prévus pour la construction. Le roi décide alors de suspendre le consulat et démet les fautifs. Il est achevé en 1335. Il comporte deux tours placées aux extrémités. Comme le Pont Saint-Bénézet d'Avignon, il possède alors une chapelle, dédiée à sainte Catherine, protectrice des bateliers, au centre.


Le pont dans l'histoire de la ville

Le pont dont le parapet a été crénelé sert d'ouvrage de défense de la ville au cours du premier siège de Montauban, en 1562, au cours duquel la tour rive droite est endommagée. La paix de Saint-Germain-en-Laye de 1570 fait de la ville une place de sûreté protestante. L'armée royale fait le siège de la ville en 1621. La tour rive gauche participe à la résistance de la ville et empêche la destruction de la travée centrale. Le pont est inspecté le 8 mars 1627 par François Beuscher, Maître des réparations et fortifications de Guyenne, et Léonard Dessenault, Trésorier de France. Leur rapport rédigé peu après indique ...un état de ruynes et réparations qui sont nécessaires pour réparer : brèche à l'entrée du pont qui est sur la tour carrée, côté de Villebourbon, brèche faite par le canon à un pilier du pont, brèches faites sous l'eau et reconnues par plongeurs ... La tour en rive droite,où logeait le bourreau, est détruite pour permettre la construction du palais épiscopal, en 1663. Le pont est restauré en 1667 par l'intendant Pellot. Un plaque gravée placée sur une pile du pont rappelle cette réparation. L'autre tour est rasée en 1701 par l'intendant Le Gendre pour célébrer la paix de Ryswick de 1697. Il fait construire à la place une porte en brique et pierre formant arc de triomphe célébrant une victoire de Louis XIV avec fronton triangulaire portant les armes du roi. L'intendant Chaumont de la Galaizière fait des travaux pour améliorer la circulation des piétons côté ville en 1758. En 1828 c'est la municipalité qui crée des trottoirs sur le tablier et remplace les parapets par des barrières métalliques. La chapelle Sainte-Catherine est détruite. En 1869, c'est la porte construite en 1701 par l'intendant Le Gendre qui est détruite. Le pont est élargi en 1881. Aujourd'hui, le pont sert de pont-route.


Description

Le pont mesure 205 mètres de long et possède un tablier plat, chose rare au Moyen Âge. Sept arches ogivales, munies de becs, sont percées de hautes ouvertures afin d'évacuer davantage d'eau pendant les crues. Ouvertures des arches : 21,49 - 21,43 - 21,38 - 21,39 - 21,30 - 21,56 - 22,75 m Épaisseurs des piles : 8,14 - 8,17 - 7,94 - 8,16 - 8,30 - 8,19 m

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Comments (273)

Passator Cortese PH on January 27, 2013

Very beautiful bridge, architecture, city, scenery and photo!

Like 223 + YS 51!

Amicalement, Francesco.

alcides goncalves on January 31, 2013

linda foto com belo reflexo..saudações desde Bauru Brasil

Pantelis65 on February 2, 2013

Beautiful town and very nice picture. like greetings, Pantelis.

Yves Faucon on February 4, 2013

### Dear friends in Panoramio ###


Thank you for your visit and appreciation in my gallery. Thank you very much. Friendships. Yves.

Valerio Manassero on April 4, 2013

Interesting and beautiful picture! Like + Fav! Greetings from Italy! Valerio

flyingdutchman on April 25, 2013

France in winter. Great picture.

L226

Regards,

flyingdutchman

Ahmet poçanoğlu on July 12, 2013

Excellent photo, like, best wishes..

**omidka&Arman** on August 4, 2013

بسیار زیبا

L +♥YS♥ ♥傘با آرزوی موفقیت 傘♥

Adem Dogan on August 11, 2013

Very beautiful landscape photo. + F 55. Many greetings

normand richard on November 10, 2013

la brique fait sombre ici.

Salutation du Québec et ♥

Yves Faucon on November 10, 2013

### Dear friends in Panoramio ###

Thank you for your visit and appreciation in my gallery. Thank you very much. Friendships. Yves.

Fotosense Δ Κ on November 10, 2013

Wonderful Panorama....excellent reflection, L!

Frode Iversen on December 26, 2013

Very nice shot! Beautiful reflections! Like! Greetings from Norway. Frode.

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Yves Faucon
ste anne midi pyrénées

Photo details

  • Uploaded on February 29, 2012
  • Attribution-No Derivative Works
    by Yves Faucon

Groups