Panoramio is closing. Learn how to back up your data.

Porte de France sous la neige, Longwy

Une ville neuve de plaine Sitôt devenue française par le Traité de Nimègue en 1679, Louis XIV décide la destruction de l’ancien Longwy-Haut médiéval et la construction d’une « ville neuve », afin de constituer un maillon défensif important sur la frontière nord-est. Tout le talent de Vauban consiste alors à adapter le tracé de cette place forte aux contraintes d’un terrain en pente, posé au bord d’un escarpement, dominant la vallée de la Chiers et la ville basse. La forteresse est construite selon un plan hexagonal, enveloppe de 6 bastions, et équipée de toutes les commodités d’une place de guerre (église, arsenal, puits, casernes) disposés sur un plan d’urbanisme orthogonal. Au-delà de ces caractéristiques militaires, elle traduit également la conception qu’avait Vauban de la ville idéale. Une porte monumentale ainsi que quatre bastions ont été conservés. Deux d’entre eux renferment des magasins en forme de croix, exceptionnels chez l’ingénieur, et les deux autres des poudrières modifiées. Au centre de la ville, la place d’armes carrée, avec son grand puits public, est entourée des services dont subsistent l’hôtel de ville et l’Eglise Saint Dagobert. Après chacun des sièges et des bombardements subis par Longwy (1792, 1815, 1871 et 1914), la ville a su renaître de ses cendres et engage aujourd’hui une politique dynamique de valorisation de son patrimoine Vauban.

Show more
Show less

Photo details

  • Uploaded on February 24, 2013
  • © All Rights Reserved
    by Joseph Furst
    • Camera: PENTAX K20D
    • Taken on 2013/02/10 10:30:13
    • Exposure: 0.004s (1/250)
    • Focal Length: 30.00mm
    • F/Stop: f/8.000
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash