Mausolée de Cadoudal, Auray

Selected for Google Maps and Google Earth

C’est au hameau de Kerléano que naît le 1er janvier 1771 dans une famille de paysans aisés, Georges Cadoudal. Celui-ci devient le chef de l’armée royale et catholique de Bretagne. Refusant de se rallier en 1800, il trouve de l’aide auprès du 1er ministre d’Angleterre. Mais abandonné par les paysans, traqué par la police, il est finalement arrêté à Paris et guillotiné le 25 juin 1804 sur la place de Grève. Les Bretons du Morbihan décident de consacrer un mausolée à sa mémoire. Charles X, le Dauphin, la Dauphine, la duchesse de Berry, la ville d’Auray et d’autres contribuent à sa construction. Débutée en 1825, la construction du mausolée de style néo-classique ne sera pas terminée au moment du retour du squelette présumé de Georges Cadoudal à Auray, en mai 1830. Ce n’est qu’en 1852 qu’il pourra y être inhumé. Située face au mausolée, la modeste demeure des Cadoudal est largement agrandie et transformée en manoir au 19ème s.

Show more
Show less
Save Cancel Want to use bold, italic, links?

Sign up to comment. Sign in if you already did it.

Photo details

  • Uploaded on October 21, 2013
  • © All Rights Reserved
    by dunham
    • Camera: PENTAX K20D
    • Taken on 2013/08/23 15:55:48
    • Exposure: 0.004s (1/250)
    • Focal Length: 10.00mm
    • F/Stop: f/6.700
    • ISO Speed: ISO100
    • Exposure Bias: 0.00 EV
    • No flash

Groups