IMAGES PAYS DE FRANCE
156
photos
134
on Google Maps
views
La photo dépasse la simple représentation d'un événement. Elle peut également contribuer à la conservation d'instants, qui n'entrent pas tous dans l'histoire mais qui peuvent néanmoins marquer notre existence. Regarder des photos anciennes provoque souvent des remarques des éléments extérieurs à l'événement : la tenue vestimentaire, la coiffure, la décoration de la maison, le modèle de voiture... Yann Arthus Bertrand a dit : "En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important". Il a sans doute raison. Capter une image est finalement assez simple. En tous cas bien plus simple que la formidable mise en scène du spectacle de la vie que le photographe ne fait qu'enregistrer.
« Previous1234567Next »

IMAGES PAYS DE FRANC…'s conversations

Ce bâtiment n'étant plus adapté aux contraintes des normes actuelles, une nouvelle mairie a été aménagée dans une maison bourgeoise du XIXème siècle (ouverture juin 2015).

Cette construction est le "deuxième hôpital" de Gonesse, ouvert un peuavant 1850. Il a fonctioné jusqu'à l'inauguration en 1969, d'un établissement plus moderne. Gonesse à une vieille tradition hospitalière qui remonte à 1208. Les 800 ans de l'hôpital ont été célèbrées en 2008, en même temps qu'on se félicitait de la future construction de l'hôpital version 4.0 (ouverture prévue en 2016). Merci pour votre commentaire.

A very interesting picture! Like! Greetings!

Goussainville n'a pas toujours été la ville banlieusarde d'aujour'hui. Avant l'arrivée du chemin de fer, elle devait même ressembler à un bourg de province, pourtant situé à seulement une vingtaine de kilomètres au nord de Paris. Quelques maisons anciennes rassemblées autour d'une église médiévale plantent le décor. L'ouverture, il y a quatre décennies de l'aéroport CHarles de Gaulle, tout près de là, à l'est, a tout bouleversé : l'axe des pistes nord passe tout près du village. EN raison des nuisances générées par le passage incessant des avions, Aéroport de Paris, a aquis, vidé et muré la plupart des maisons. Laissées à l'abandon les constructions se sont dégradées, C'est le cas de cette ancienne maison bourgeoise qu'une famille avait fait construire vers 1860. Des travaux urgents devreaient également être entrepris dans l'église médiébvale qui domine le village. En venant de Roissy en France, de l'aéroport, il se dresse encore foèrement dans la perspective de la route. Le clocher, c'est aussi l'identifiant du village dans le paysage. Le vieux Goussainville n'y échappe pas. Aujour'hui le centre névralgique de la commune s'est déplacé le long de la voie ferrée. 30 000 habitants peuplent cette ville qui est désormais l'une des plus importantes du département. A l'écart, le vieux village reste le témoin de ce qu'était la vie à Goussainville autrefois.

Ce que l'on appelle le "Château" du vieux village de Goussainville est en fait une vieille maison bourgeoise construite par la famille Frapart (env. 1860). La construction de l'aéroport Charles de Gaulle dans les années 70, a contraint Aéroports de Paris à acquérir puis a murer la plupart des maisons du vieux village. Celui-ci ressemble désormais à un village fantôme. Trente cinq ans après l'ouverture de l'éroport, le village est devenu la propriété de la commune de Goussainville. Il y a peu de chances, compte tenu de son état que le "Château" puisse être restauré. Mais le village abrite une autre construction digne d'intérêt : une église médiévale qui, même si elle nécessite des travaux urgents, peut encore être sauvée.

Photo prise pres de l'anse de Tenno.

Ce qu'en dit Wikipedia : "La chapelle Sainte-Avoye a été élevée au XVIe siècle. Il s'agit d'une chapelle seigneuriale financée par le comte de Lestrelin (ou Lesterlin). À l'origine, le clocher s'élevait bien au-dessus du clocher actuel. Il fut foudroyé en 1727 et sa partie haute sera alors remplacée par le toit en charpente actuel, qui est surmonté d'une flèche. En 1746, un ouragan brise les vitraux. Lors de la rénovation de 2004 à 2006, ils seront refaits à neuf de façon identique aux originaux. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 28 mai 19321. Restauration de 2004 à 20064," URL de la page Wikipedia consacrée à la chapelle Saint Avoye de Pluneret : ("http://fr.wikipedia.org/wiki/ChapelleSainte-Avoyede_Pluneret")

Photo prise depuis la rive droite du Sal (côté Pluneret). Vue vers la rive gauche (côté Plougemelen).

Photo prise depuis le chemin côtier à la hauteur de l'anse de Tenno.

Klaus

Thank you for your visit and kind comment

I'm glad you like

Warm greetings, Qianlong

« Previous1234567Next »

Friends

  • loading Loading…

 

IMAGES PAYS DE FRANC…'s groups