François Madic
photos
on Google Maps
views
None
« Previous12345678...8283Next »

François Madic's conversations

J'aime beaucoup également ce haut lieu du débarquement. Amitiés, Christian

Je connais ce quartier où j'aime me promener. Je l'ai connu beaucoup moins rénové dans les années 80 quand j'étais étudiant dans cette ville. Amitiés, Christian

La cathédrale d'Amiens est la plus grande de France et une des plus belles, une des premières inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO (en 1981). De loin, elle domine la ville de façon imposante. Son côté Nord est difficile à photographier, étant presque toujours à contrejour. C'est néanmoins une des plus belles vues d'ensemble qu'on puisse en avoir, car on dispose de recul. Et ce quartier, préservé par les bombardements et rénové avec beaucoup de goût Manger dans un des restaurants du quai Bellu, dans le quartier saint-Leu, en admirant la Somme et la Cathédrale Notre-Dame, avant ou après l'avoir visitée, est sans doute le meilleur programme pour une première visite à Amiens.

Cette vue du Vieux bassin est prise des environs de l'écluse. Le quai Sainte-Catherine, à droite, est bordé d'une rangée de maisons dont les façades à pans de bois ou recouvertes d'ardoises donnent u charme incomparable à Honfleur.dans l'axe du bassin, un peu à gauche de la Chaussée, la rue de la République est la voie qui relie la ville au reste du Calvados vers le sud.

Le centre ville, compact, se tasse près du port qu'on devine sur la gauche. Il est entouré d'une vate zone urbanisée comprenant des immeubles mais aussi des villas cachées dans la verdure.

Aigues-Mortes n'est plus accessible aux navires, ce qui lui a valu son nom. Mais les petits bateaux, notamment les bateaux de plaisance, continuent à circuler sur le canal, vers la mer ou vers l'amont. En bordure de ce port bien calme, on remarquera l'immense parking réservé aux camping-cars. Même hors saison il reste très fréquenté (la photo a été prise fin septembre). L'horizon est barré par une urbanisation continue, qui cache la Méditerranée : à droite le Grau du Roi, à gauche Port-Camargue (agrandissez la photo pour les détails).

En hiver, la face nord du roc Tredudon, un des points culminants des Monts d'Arrée, se recouvre de neige. La face sud en reçoit nettement moins en général, et surtout elle fond beaucoup plus vite (logique). Dans ces conditions, ces collines de 380 mètres seulement méritent vraiment le nom de montagnes, par opposition aux zones côtières où il ne neige presque jamais. On remarque aussi la haute antenne de télévision, célèbre depuis son plasticage par des autonomistes bretons en février 1974.

Juste en amont du confluent avec l'Ellé, l'Isole est une petite rivière à saumons, bordée de quais admirablement fleuris durant la belle saison. Son débit est généralement faible mais il peut atteindre des valeurs considérables et envahir la basse ville de Quimperlé : en décembre 2000 certaines rues étaient envahies par plus de 5 mètres d'eau boueuse. la vue porte jusqu'à un bâtiment revêtu d'ardoises : c'est l'ancien "Moulin de la Ville". Le pont qui franchit la rivière à cet endroit est donc appelé Pont du Moulin de la ville.

La Laïta est une ria formée par la confluence de 2 rivières l'Ellé et l'Isole, qui traversent Quimperlé. Elle est bordée par des quais, qui avaient autrefois un usage portuaire. Sur la photo on voit le quai rive droite, nommé quai Brizeux (du nom d'un poète attaché à la région de Quimperlé. En ce jour de grande marée d'équinoxe, l'eau arrive au ras du quai. Elle peut déborder de façon catastrophique : en décembre 2000 elle a envahi le premier étage des maisons. Cela arrive quand de fortes précipitations coïncident avec de grandes marées.

Exposé à l'ouest, entouré de rochers dangereux, le chenal d'entrée au port de Saint-Guénolé est un des plus délicats qui soient, réservé aux bateaux de pêche dont c'est le port d'attache : plaisanciers s'abstenir. la photo est prise des environs du phare d'EckmÜhl, par temps maniable. L'amer blanc et noir, muni d'un écran orange fluo, sert à trouver une portion délicate du chenal : il faut l'aligner avec un autre amer situé à terre. En regardant bien, on distingue les bouées vertes et les bouées rouges balisant le chenal.

Friends

  • loading Loading…

 

François Madic's groups