haninouya
863
photos
795
on Google Maps
views
« La photographie peut fixer l’éternité dans un instant. » Henri Cartier-Bresson -o000000000000000o- Welcome to my gallery. -o00000000000000000o- - Ansuf yes'wen! - Greetings to everybody! - Grüße an alle! - Saludos a todos! - Saluti a tutti! - Salutations à tous! - Χαιρετισμούς σε όλους! - Pozdrowienia dla wszystkich! - Поздрав свима! - Всем привет! سلام للكل-

haninouya's conversations

Very nice, like a dream!! ;)

Spectacular and nice composition! L Greetings, NFerenc

Perfect shot, soft colours

Like!

With kind regards, LudMila

Bonne "Saison Hivernale 2015" à tous à partir de Kettani, Bab El Oued, Alger..... ==================================== A partir du début du mois de janvier 2015, une nouvelle mouture de complot, contre ma personne, est apparue ici au quartier "El Kettani" de "Bab El Oued". En effet, dès que je finis ma prière d'El Icha dans une des mosquées d'Alger-Centre ou de la Casbah, un individu -ou plusieurs- m'accoste à la sortie de la mosquée ou le long de mon parcours vers le quartier d'El Kettani pour me parler de tout et de rien afin de me retenir le maximum de temps afin que les guetteurs d'El Kettani émettent le signalement de mon absence en préparant les détails informationnels de mon éventuel kidnapping après les échecs successifs de mon empoisonnement par la voie d'aliments solides ou de bouillons liquides. Dès que j'arrive avec mes cartons sous les bras aux arcades d'El Kettani, une meute de personnes attend que je m'alite, et que je termine mes récitations en rangeant mon chapelet pour me retourner sur mon côté droit, pour qu'elle crée un brouhaha inaudible et des provocations gestuelles tout en effleurant mes cartons et ma couverture afin de m'irriter, me poussant ainsi à me recouvrir totalement la tête pour me protéger d'eux durant la nuit, car ils visent par ce simulacre à ce que personne ne me reconnaisse durant la nuit en passant par ce trottoir recouvert d'arcades. Chaque nuit, une nouvelle voiture avec une immatriculation bien choisie et une couleur soigneusement sélectionnée est garée en face de mon emplacement de sommeil dans le cadre de la programmation neuro-colorimétrique et de la pression psychologique continuelle. Ceci pour la nuit, quant au bon matin, dès que j'achète mon journal quotidien pour aller le feuilleter près du dispensaire (E.P.S.P.) d'El Kettani faisant face à l'Esplanade Mira et à la Mer Méditerranée, je découvre chaque matin un handicapé réquisitionné pour dormir sous le palmier-nain, mal entretenu, du jardin faisant face à ce dispensaire. Cet handicapé se maintient sous ses cartons et sa crasse jusqu'à ce que j'aie quitté le bord de ce jardin, et il laisse ses cartons et ses couvertures -ainsi que ses restes et ses puants détritus- sous l'œil reprochant des passants jusqu'à ce que je retourne vers les coups de treize heures pour débarrasser ce carré de jardin public de ses ordures puantes laissées par ce figurant de fortune. Ce personnage vise ainsi à simuler pour les piétons et les automobilistes que c'est moi qui dort la nuit à cet endroit et qui y laisse les cartons et les couvertures avec les déchets nauséabonds dans une optique de mettre à mal ma réputation. Ces deux scénarii, sous les arcades et en face du dispensaire, à El Kettani visent à créer une brume de doute sur mon effective présence à Bab El Oued afin de préparer en douceur ma disparition provoquée de la scène de la vie publique algéroise sans laisser de traces. Durant la nuit du 09 novembre 2014, j'ai été victime d'une nouvelle "Tentative d'Assassinat" ici à "Kettani" dans le "Bab El Oued" d'Alger..... En effet, à une heure tardive de cette froide nuit de novembre, tout l'éclairage public du "Boulevard Mohamed Boubella" a été soudainement éteint et interrompu plongeant toutes les arcades dans l'obscurité..... Quelques minutes plus tard, un véhicule est bizarrement arrivé dans l'obscurité pour distribuer des repas chauds pour les dizaines de "clochardisés" qui s'abritent du froid quotidiennement sous les arcades du quartier "Kettani"..... Un groupe d'hommes m'a alors remis un bol de lentilles moelleuses et chaudes, une petit bouteille d'eau minérale, ainsi que des bouts de pains..... Dès que j'ai goûté une gorgée de ces lentilles, j'ai ressenti un goût caustique de poison..... J'ai alors "discrètement" interrompu la consommation de ce poison en posant ce bol à mes côtés..... Sachant que les caméras de surveillance sous les arcades de "Kettani" peuvent "filmer et visionner" dans l'obscurité, ce groupe d'assaillants a cru que j'avais avalé le poison mortel..... Ce groupe d'environ sept (7) personnes a alors simulé son départ des lieux, après s'être acquitté de sa sale besogne..... Mais après environ une demi-heure, un autre groupe est venu rôder autour de moi pour s'enquérir de l'effet du poison sur mon cœur..... En effet, l'effet du poison fluide commence à produire son effet léthal après environ une demi-heure après sa digestion et son absorption, surtout s'il a été préalablement dilué dans l'estomac avec de l'eau généreusement bue, et un "malaise cardiaque" commence progressivement à frapper le cœur pour induire une "angine de poitrine", un "infarctus du myocarde" et un "arrêt cardiaque"..... Les caméras donnaient le signalement que je me retournais encore dans mon sommeil, et les gaillards rôdaient autour de mon lit de carton scrutant le mouvement de mon corps et de mes pieds..... Mais à l'approche de l'aube, dans mon sommeil profond, l'un de ces assaillants est venu me brusquer avec la lampe de son téléphone portable pour s'assurer de mon état de santé..... En me réveillant ainsi, il m'a vomi des insanités verbales et l'un de ses acolytes qui était allongé à quelques mètres de moi s'est levé pour partir avec son compère..... Cette technique d'empoisonnement nocturne est courante ici à "Kettani" depuis des années, et les cadavres des "clochardisés à éliminer" ainsi "assassinés" sont alors "kidnappés" et "cachés" dans l'obscurité..... Le lendemain de ces "meurtres maquillés", les responsables de la "surveillance" à "Kettani" rapportent et disent à chaque fois que ces "clochardisés absents" ont quitté "Kettani" de leur plein gré vers une destination inconnue, avant que leurs cadavres ne soient retrouvés peu de temps après dans d'autres wilayas de notre chère Algérie, ou à jamais perdus..... Le même scénario criminel m'avait été monté la nuit du 07 mars 2013 avec un bol de "bouillon de vermicelle chaude" avant qu'un "Voisin" sorti d'un immeuble ne me provoque verbalement pour m'énerver et m'irriter, et favoriser ainsi une intense circulation sanguine dans mon corps qui fera propager le poison jusqu'au cœur et au cerveau, induisant une "syncope" et une "embolie"..... Pour autre rappel, c'est dans les arcades du grand "Boulevard Mohamed Boubella" de "Kettani" à "Bab El Oued" que je passe quotidiennement la nuit sur du carton, et recouvert aussi de carton, depuis de longs mois entre les cages d'escaliers de la "Sarl ASAB" et de la "Sarl Procontrol" adossé aux portes d'une boutique..... Le danger qui me guette chaque nuit est tel que je me considère en situation de "non-assistance à personne en danger"..... Les harcèlements nocturnes ne manquent pas lorsque j'arrive peu après la "dernière prière de la Aïcha" avec mes "cartons" pour m'abriter pour la nuit sous ces arcades..... Des personnes commanditées viennent alors au niveau de ma tête pour parler à haute voix, crier et prononcer des insanités pendant des dizaines de minutes pour m'empêcher de m'endormir..... Et lorsque je commence à lire un journal avant de m'endormir, les harcèlements s'accentuent pour me pousser à interrompre la lecture..... Des personnes viennent au cours de la nuit provoquer des sons et des bruits stridents pour me réveiller, et c'est l'insomnie qui s'installe alors..... Le jeu de cache-cache prend l'allure chaque nuit par une personne qui vient s'endormir à ma place pour me pousser à changer de point de chute..... Il arrive qu'en cours de nuit, un "Fonctionnaire....." vienne soudainement ôter le carton qui me recouvre pour me brusquer verbalement comme ce fut le cas la nuit du 27 avril 2013 où il m'ordonna de plier bagage et de déguerpir..... Sachant que je ne possède ni maison, ni appartement, ni baraque de fortune, je suis en situation de précarité où toutes les exactions me sont balancées en pleine figure..... Depuis quelques semaines, au cours de la semaine du 22 mars 2014, trois (3) jeunes sont venus tard dans la nuit et l'un d'eux m'a frappé sur la nuque avec son talon de soulier pour me tuer pendant mon sommeil en ciblant mon bulbe rachidien..... Peu de semaines après, au courant de la semaine du 23 avril 2014, pendant mon sommeil, un autre jeune est venu en courant et a sauté sur moi avec toute sa force avec son pied gauche pour l'enfoncer sur ma cage thoracique gauche sur mon cœur pour casser mes côtes et me provoquer ainsi un arrêt cardiaque mortel..... Durant la nuit du 30 septembre 2014, un homme est venu m'attaquer pendant mon sommeil pour me soutirer les cartons sur lesquels je dormais. Il m'a asséné des coups de poings sur ma poitrine et m'a tiré énergiquement par l'épaule gauche pour me déplacer afin de voler les cartons de fortune. Il a proféré des insanités verbales après m'avoir réveillé et est reparti avec les cartons subtilisés. Quant à la persécution sonore quotidienne, le balcon juste au-dessus de l'entrée de la "Sarl ASAB" commence à distiller les gouttes d'eau sur le capot d'une voiture dès que j'arrive pour me coucher sur les cartons. La succession des impacts des gouttes d'eau sur le métal de la carrosserie m'empêche alors de dormir. C'est une pratique courante que sont les assassinats des "Clochardisés (S.D.F.)" ici à Bab El Oued et à Alger, en prétextant une mort naturelle pendant la nuit, alors qu'il s'agit d'assassinats manigancés et prémédités..... Depuis le mois de "Mars 2013", je subis un harcèlement psychologique sévère ici à Alger..... Une "Zone de Neutralité Relationnelle" a été établie autour de moi comme il est souvent pratiqué dans les geôles..... Tous ceux parmi les Algérois qui violaient cette "Zone de Quarantaine" autour de moi, qui essayaient d'une quelconque façon de discuter avec moi ou d'établir un contact, étaient tout de suite blâmés et corrigés..... Le "Plan" était de simuler une "Mort Floue et Vague" permettant de faire taire "Abdenour Boushaki" sans avoir sur la conscience le fardeau d'une "Liquidation Politique"..... A rappeler que des caméras de surveillance sont installées dans les couloirs des arcades de Kettani?????..... Qui a ordonné, planifié et coordonné ces deux (2) tentatives d'assassinats maquillés ici à Kettani?????..... En principe, les enregistrement vidéo des caméras de surveillance devraient faire visionner tous ces détails criminels nocturnes!!!!!!.....


Abdenour Boushaki..... Janvier 2015..... Kettani, Bab El Oued, Alger..... ==================================== الحلقة 56: "مشروع: النَّفَقَيْنِ Tunnels" بين "باب الوادي" و"عين بنيان" على "طول: 10 كلم"..... الرابط: https://www.facebook.com/note.php?note_id=959843920699726

for this magnificent photo I would like to give you a star, greetings from Germany pipsi

Que contraste de colores, bravo por el fotografo!!!

Meseszép, légies mint az álom.

Wonderful and colourful detail, very well captured. Greetings!

Ferenc Hvala i pozdrav!

« Previous12345678...4950Next »

Friends

  • loading Loading…

 

haninouya's groups