maryse.munuera@numericable.fr
photos
on Google Maps
views
NE LE DITES à PERSONNE , mais je ne suis pas une femme j'ai tout simplement emprunté le nom de mon epouse pour remettre les photos que panoramio a supprimé sans me donner aucun avis , je continue à placer des clichés, avec grand plaisir et que celà attise votre cuiriosité, PANORAMIO a le plus grand nombre de photographes tous aussi passionnés que moi et je vous envoie à vous tous un grand message d'amitié

maryse.munuera@numer…'s conversations

FILM Andalousie 1951 avec Luis Mariano ::::::::une scene a été tournée dans l 'arene de Seville

Lors de la visite officielle du président francais JACQUES CHIRAC en ALGERIE ,lors de son passage à ORAN, le chef de l'état a éffectué une visite au cimetiere

La domination espagnole avait connu une éclipse de 1708 à 1732 : chassés par le Bey turc Mustapha Ben Youssef dit Bouchelaghem le fondateur de la ville de Mascara s'empare d'Oran

Une visite illustre au cimetiere en juillet 1920.

LE DOCTEUR NILO PECANHA A ORAN et à TAMAZOUETE

Le docteur Nilo Pecanha, ex-président de la République de l'Etat du Brésil, était récemment de passage à Oran ;

Le vapeur brésilien Sao-Paulo amenait à ses côtés l'amiral Ribeiro da Costa, le colonel Alfredo Morera et l'évêque Ottaviano de Alburquerque.

Le Sao-Paulo venait de Rio-de-Janeiro.

Le docteur Nilo Pecanha, qui a fait à Oran un très court séjour, a bien voulu confier à un de nos confrères de l'Echo d'Oran ses impressions.

Félicité sur la courageuse attitude du Brésil pendant notre guerre avec l'Allemagne; l'ancien président de la République a répondu : ;

« Comment aurions-nous pu faire.aulrement ?

« La France, monsieur, a présidé à la formation spirituelle du Brésil. C'est un Français qui a.fondé chez nous le premier journal : c'est un Français qui a fondéla première école des Beaux-Arts ; c'est encore à un Français que le Brésil doit la création de sa première Ecole des Mines.

« Bien avant 1914., nous étions en communion étroite d'idées avec vous. . '

« Dès cette époque, toutes vos souffrances, toutes vos angoisses ont eu Chez nous Une répercussion profondé;

« Depuis, le Brésil a tressailli de toute la gloire dela France. »

*

Pendant son court séjour à Oran, le docteur Nilo Pecanha s'est rendu au cimetière de Tamazouet.

On sait que reposent là les restes de quelques OFFICIERS BRESILIENS, décédés sur la terre ORANAISE en 1918, alors qu'ils accomplissaient une mission au service de la FRANCE.

L'ancien chef d'Etat lit déposer sur chacune d'elles des couronnes de fleurs. Avant de quitter le cimetière, M. NILO PECANHA s'est longuement incliné, devant le monument élevé à la mémoire des.soldats français morts au champ d'honneur.

Le docteur Nilo Pecanha se rend à Vichy pour y faire une cure. 11 voyage incognito.

Le Sao-Paulo, l'emportant à son bord, a repris la mer à destination de Marseille et de Gênes.

LE style style estnéo-mauresque, l'architecte Albert Ballu en a dessiné les plans. et l'entreprise1 des frères Perret en a fait la construction lors de la presence française. les symboles des trois religions du livre y figurent. l'exterieur ressemble à une une mosquée, où l'on voit l'horloge dans la forme d'un minaret ; les grilles des portes, fenêtres et plafond portent l'étoile de David ; alors que les peintures intérieures des plafonds ont des croix chrétiennes

LE style style estnéo-mauresque, l'architecte Albert Ballu en a dessiné les plans. et l'entreprise1 des frères Perret en a fait la construction lors de la presence française. les symboles des trois religions du livre y figurent. l'exterieur ressemble à une une mosquée, où l'on voit l'horloge dans la forme d'un minaret ; les grilles des portes, fenêtres et plafond portent l'étoile de David ; alors que les peintures intérieures des plafonds ont des croix chrétiennes

LE style style estnéo-mauresque, l'architecte Albert Ballu en a dessiné les plans. et l'entreprise1 des frères Perret en a fait la construction lors de la presence française. les symboles des trois religions du livre y figurent. l'exterieur ressemble à une une mosquée, où l'on voit l'horloge dans la forme d'un minaret ; les grilles des portes, fenêtres et plafond portent l'étoile de David ; alors que les peintures intérieures des plafonds ont des croix chrétiennes

« Previous12345678...4950Next »

Tags

Friends

  • loading Loading…

 

maryse.munuera@numer…'s groups